L'arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie possède un riche patrimoine et compte une multitude d'institutions historiques de Montréal. L'effervescence tant culturelle qu'économique de ses quartiers en fait un arrondissement très dynamique.

Fait à noter, le nom La Petite-Patrie provient du roman La Petite Patrie de Claude Jasmin, qui évoque les heureux souvenirs de la jeunesse montréalaise de ce quartier dans les années 1940.

Electeds