Marie-Andrée Mauger réside à Verdun depuis 2001 avec son conjoint et leurs deux enfants. Réalisatrice documentaire et traductrice de profession, elle affirme souvent que sans Projet Montréal, elle n’aurait jamais pensé faire le saut en politique en 2013. C’est la vision de Projet Montréal axée sur le développement durable et la participation citoyenne ainsi que ses valeurs de respect, de compétence et d’intégrité qui l’ont convaincue de se lancer.

Depuis son élection en 2013, Marie-Andrée s’est intéressée de près à tous les projets de l’arrondissement en promouvant un développement qui tient compte des impacts sociaux, économiques et environnementaux. Le choix du site de la plage de Verdun derrière l’Auditorium de Verdun en est un bon exemple. Dans le même esprit, elle a participé à la mobilisation pour sauver les écoles anglophones, présenté une modification de zonage pour éliminer un désert alimentaire dans Desmarchais et créé avec des citoyens l’Escouade verte de Verdun pour améliorer le verdissement, la propreté et la biodiversité dans les rues.

Soucieuse des enjeux de pollution sonore et lumineuse, elle s’est opposée à un héliport à Verdun et a contribué à influencer la ville de Montréal à réviser son projet de conversion des 110 000 lampadaires de rue en faveur d’un choix de DEL moins bleutée et éblouissante.

Marie-Andrée souhaite poursuivre son engagement politique afin de continuer à améliorer l’espace dédié aux piétons et aux cyclistes, poursuivre les efforts de verdissement et de propreté, innover dans les façons de consulter les citoyens et resserrer la gouvernance de la ville et la gestion des contrats.

Marie-Andrée Mauger est porte-parole de Projet Montréal en matière d’agriculture urbaine et membre de la Commission sur l’inspecteur général à la Ville de Montréal.

Actions